Vers quoi la cuisine numérique évolue-t-elle?
Siemens Electroménager évoque les principales tendances de 2017

Le matériel est au point, la plate-forme logicielle également: la cuisine prend le virage numérique et s’engage résolument dans cette voie. En s’intéressant à présent aux workflows et aux interfaces, la marque Siemens Electroménager devient un protagoniste de cette évolution. En 2017, dans la cuisine désormais entièrement connectée, les premiers appareils dialoguent pour la première fois directement entre eux. Grâce aux normes ouvertes et à la collaboration avec des partenaires externes, Siemens Electroménager se dirige en outre vers un écosystème numérique complet.

Selon la société d’études de marché GfK, les cuisines de qualité et de prix supérieurs ont le vent en poupe [1]. Outre la tendance aux espaces de vie ouverts, la connectivité est un autre levier de croissance. Selon les derniers sondages, 29,4% des ménages utilisent déjà des applications de maison intelligente (Smart Home) et 50,2% des personnes interrogées s’y intéressent [2]. «L’idée selon laquelle les appareils connectés nous rendent la vie plus simple et plus commode, nous aident dans bien des tâches ménagères, voire nous en déchargent, s’impose de plus en plus», souligne Max Leuenberger, directeur de BSH Electroménager SA. En 2017, Siemens élargit son assortiment d’appareils électroménagers numériques avec des hottes aspirantes et des plans de cuisson connectés. La machine à café automatique EQ.9 Home Connect est le premier petit appareil Siemens connecté.

Prochain objectif: le seamless living
Le message est donc passé: l’assortiment est complet. Max Leuenberger voit encore un énorme potentiel dans ce domaine. «Nous n’en sommes qu’au début de l’évolution», déclare-t-il, avant de nommer le prochain objectif: «Le seamless living, y compris dans la cuisine. Nous entendons par là l’interaction fluide et harmonieuse entre les univers numériques, les grands écosystèmes et le design de qualité, susceptibles de nous rendre la vie plus simple, plus confortable et aussi plus belle.» La marque va s’attaquer sans attendre aux deux prochaines étapes de la réalisation de cet objectif. Outre le dialogue direct entre les appareils, il s’agit surtout de l’ouverture vers l’extérieur.

L’Internet des objets commence avec le plan de cuisson et la hotte
Le fait qu’à partir de 2017, les appareils électroménagers de Siemens communiquent entre eux constitue une étape décisive. Jusqu’à présent, la communication connectée se déroulait de la manière suivante: de l’appareil électroménager à l’utilisateur, et inversement, via l’app Home Connect. Avec les nouveaux plans de cuisson et hottes aspirantes design iQ700 de Siemens, les appareils communiquent pour la première fois directement entre eux et agissent de façon autonome, sans passer par l’être humain. Via cookConnect et grâce à l’assistance de capteurs, les appareils se coordonnent de manière optimale et aident les cuisiniers dans leurs tâches. La personne garde bien entendu le contrôle, elle peut à tout moment intervenir dans le workflow de l’appareil et sélectionner manuellement ce qu’elle considère être le meilleur réglage. 7è conférence de presse économique annuelle du groupement Die Moderne Küche e.V. (AMK), mai 2016 Etude Smart Home Monitor 2016 de Dr. Grieger & Cie. Marktforschung

Les normes ouvertes, facteur d’innovation
Le deuxième élément capital est la collaboration avec des partenaires externes. Grâce à ces partenariats, Siemens ouvre désormais la porte virtuelle vers l’extérieur, afin d’exploiter à long terme tout un univers d’applications et de services. «Nous pensons que les possibilités réelles dépasseront même nos projections les plus audacieuses. Nous créons les conditions pour les innovations potentielles avec des normes ouvertes intermarques, telles que notre app Home Connect et le kit de développement logiciel associé.»

[1] 7è conférence de presse économique annuelle du groupement Die Moderne Küche e.V. (AMK), mai 2016
[2] Etude Smart Home Monitor 2016 de Dr. Grieger & Cie. Marktforschung



Informations sur BSH Electroménager SA
La société BSH Electroménager SA été créée en Suisse en 2001. Outre les marques Bosch et Siemens, mondialement connues, BSH distribue également en Suisse des produits haut de gamme de la prestigieuse marque Gaggenau. Avec près de 240 collaborateurs, BSH Electroménager SA Suisse réalise un chiffre d’affaires annuel de plus de 200 millions de francs suisses et fait partie des leaders du secteur suisse de l’électroménager. 
www.siemens-home.bsh-group.com